A) Avantages

A) Avantages



a) Accomplissement psychologique

 

 

 

 

 

 

Le culte du corps à un avantage majeur, il permet à l'individu de mieux s'intégrer dans la société. L'intégration dans la société passe dans plusieurs facteurs:

- L'amour de soi,

- la confiance en soi,

- la vision de soi.

Tous ces facteurs se regroupent dans l'estime de soi. On peut voir que le culte du corps permet une meilleur estimation de soi même. L'amour en soi est construit à travers les nourritures affectives reçus pendant l'enfance. La confiance en soi est une capacité à se faire confiance face à la difficulté ou à une nouveauté, et qui dépend des apprentissages des règles de l'action qui a été fait ou non (or accepter l'échec et persévéré).La considération par ces tuteur des erreurs comme possible et normal dans le processus des apprentissages et non comme un échec remettant profondément en cause les capacités de son auteur et en est un facteur important La vision de soi est la capacité à s'imaginer dans un futur.



b) médicaux

Le culte du corps a modifié profondément la silhouette de l'homme au cours du temps. Aujourd'hui, comme on se préoccupe énormément de son corps, le corps des individus devient plus lourd et plus grand, et surtout les hommes vivent plus longtemps.

La médecine moderne répond à la sensibilisation de notre corps. Tout d'abord la nutrition a profondément changé la santé. En effet depuis 50 ans les habitudes alimentaires changent, la mondialisation en est le principal facteur responsable, par exemple l'introduction par les Américains des produits laitiers, les Japonais de l'après guerre ont pris 15 cm en une génération.

Pour le cas de la France, nos concitoyens, qui consomment plus de protéine, ont gagné 5 cm en 30 ans.

Pour ce qui est du poids des français, ont constate une augmentation de 5,4 kg au poids moyens des français, la faute aux aliments trop caloriques.

Mais une meilleure alimentation a surtout allongé l'espérance de vie. En effet, les aliments actuelles sont; abondant, bon marché et plus sur.

En revenant dans le temps on pouvait constater que un français né au début du 19ème siècle vivais en moyenne 40 années. En 2005, grâce aux progrès de la médecine un homme peut espérer vivre 77 ans et une femme 84 ans.



 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site